Livraison Délai de livraison en temps réel : 31 minutes

Kaiseki c’est quoi ?

Incontournable de la haute gastronomie nippone, la cuisine kaiseki (会席) ou kaiseki-ryōri (会席料理) est une forme de repas traditionnel qui repose sur une succession de petits plats servis dans un ordre (très !) précis.

Aux origines : des moines affamés

Le mot kaiseki aurait fait son apparition au XVIème siècle, dans la province japonaise du Kansai. Signifiant littéralement « pierre dans le buste », il évoque une pratique ascétique adoptée dans les temples bouddhistes.

Menant une vie de renoncement, certains moines zen allaient jusqu’à glisser des pierres chaudes sous leur robe pour tromper la faim !

Des privations bouddhistes aux réjouissances impériales

Attribué également au grand maître de thé japonais Sen no Rikyu, kaiseki désignait alors le repas léger qui précédait le service du thé. Le terme exact est alors cha-kaiseki (o-cha signifiant « thé »).

Très appréciée de la cour impériale, cette forme de repas frugal s’est parée de lettres de noblesses pour devenir un véritable standard dans la préparation des repas de fête. Moins de privations : place à la dégustation !

Une question d’équilibre et une pincée de légumes

Composé d’une dizaine de petits plats légers mais très raffinés, le kaiseki puise sa force dans l’harmonie des goûts, des textures et des couleurs.

Si les légumes y sont depuis toujours mis à l’honneur, le poisson a plus récemment fait son entrée dans la tradition. On y retrouve notamment du crabe, de l’anguille et du fugu (poisson mortel adoré au Japon), pour les plus aventureux !

Un kaiseki dans les règles de l’art

Ancré dans la tradition japonaise, ce repas s’accompagne (forcément !) de quelques règles implacables : la vaisselle change à chaque saison, les plats sont servis sur un tempo millimétré, les produits sont frais, de saison et si possible locaux. Et le tout doit être dégusté dans un ordre précis !

D’abord les hors d’œuvre, puis les bouillons, les sashimis, les plats mijotés, les plats grillés et enfin, les plats cuits à la vapeur. Et le dessert dans tout ça ? Rassurez-vous, le cortège d’assiettes se termine souvent sur une petite crème glacée ou une pâtisserie !

Pratiquée généralement dans des établissements hauts de gamme (ryokan luxueux ou restaurants spécialisés), la cuisine kaiseki tend à se démocratiser.

SushiSoba partage cet esprit cher à la cuisine kaiseki. Chez nous, la découverte gustative est mise à l’honneur à travers des menus sains et parfaitement équilibrés.

{IMAGE}

{NAME}

{ACCOMPAGNEMENTS}

{PRICE}

+ {QUANTITY} -